Découvrir le service en tant que

Instances partenariales

Instances partenariales

Le Service aux collectivités (SAC) relève du Bureau de la vice-rectrice à la Recherche et à la création et est régi par la Politique des services aux collectivités de l’UQAM. Son travail et ses orientations relèvent aussi du Comité des services aux collectivités (CSAC).

Comités conjoints

L’UQAM a signé deux ententes de collaboration, le Protocole UQAM/CSN/CSQ/FTQ, et le Protocole UQAM/Relais-femmes à titre de regroupement de groupes de femmes du Québec.

Dans chacun des cas, le partenariat est géré par un Comité conjoint où siègent, de façon paritaire, des membres du corps professoral de l’UQAM et des organismes du milieu auxquels s’ajoutent l’agent-e de développement responsable du dossier et la direction du SAC. Les réunions du Comité ont lieu à quelques reprises au cours de l’année pour faire un bilan des activités réalisées, se concerter sur les enjeux liés aux groupes sociaux et à l’Université, suggérer et soutenir des projets prioritaires et définir des orientations de développement.

Comités d’encadrement

Pour chacun des projets, un comité d’encadrement, formé de toutes les parties et d’un-e agent-e de développement du SAC, sert d’instance de coordination du projet. Ce comité animé par l’agent-e est le mécanisme qui assure la concertation entre les partenaires, la prise de décisions partagée et la bonne marche du projet. Il est le lieu où se conjuguent les savoirs et les compétences de chacune des parties dans le but d’atteindre collectivement l’objectif visé. Son rôle est également d’arbitrer des différends qui peuvent émerger entre les cultures et intérêts en présence et savoirs, mais aussi les temporalités et les contraintes spécifiques à chacun des milieux.